Pour des rues vivantes, cultiver les frontages !


À l’occasion de projets d’aménagement, le recours aux frontages représente une piste simple, efficace et économe  pour que les rues des villages et des villes redeviennent des lieux de vie.

Un frontage, c’est quoi  ?

Exemple de Frontage à Lauzun © CAUE 47 Dans une rue, les espaces consacrés à la circulation sont les trottoirs, les chaussées ou les stationnements. Quand ces espaces de circulation ou de stationnement n’occupent pas toute la largeur de la rue et ne viennent pas au ras des façades, des emprises sont alors disponibles devant les façades pour d’autres usages. Ces espaces de bord de rue ne sont pas des "trottoirs" car le code de la route réserve le terme "trottoir" à un espace dédié la circulation des piétons.
Exemple de frontage à Casteljaloux © CAUE 47 Le terme frontage permet de désigner, sans risque de confusion, ces espaces en bord de rue. Ouverts aux regards, les frontages constituent des seuils accueillants, et offrent à chaque riverain une marge de manœuvre dans la rue pour les usages de la vie quotidienne. Ils contribuent à créer une ambiance apaisée, une animation, et une identité propre. Ils apportent une plus-value qualitative à la rue.

 

Ressources documentaires

Affiche-fiche frontage © CAUE 47

Affiche-fiche conseil
Pour des rues vivantes, cultiver les frontages !

Vidéo Reconquérir les rues avec Nicolas Soulier

 

CAUE 47 - Espace Info-Énergie - 9, rue Étienne Dolet - 47000 AGEN - Tél. : 05 53 48 46 70